Gourmet Sentai Bara Yarou

Super Nintendo
Gourmet Sentai Bara Yarou est un jeu développé par Winds et publié et distribué par Virgin Games pour Super Nintendo le 29 septembre 1995, mais qui n'est malheureusement jamais sorti du Japon, malgré sa bonne qualité. C'est un beat'em up divertissant dont les personnages semblent tirés d'Ai Cho Aniki de PC Engine et dont les derniers boss semblent inspirés par les étranges dessins de Gynoug pour Mega Drive.

Au début du jeu on peut choisir entre trois personnages différent avec leurs propres attributs et faiblesses, qui sont deux garçons et une fille, que la vérité est qu'ils ont l'air tout à fait gay (et nous avons même un bouton pour faire des poses, qui n'affecte pas la force ou défense). Comme dans n'importe quel jeu de ce style, en manipulant un des guerriers disponibles (ou deux si nous jouons avec un ami) nous devrons combattre les ennemis étranges qui sortent à notre rencontre, en pouvant le faire avec une grande variété de mouvements et de combinaisons de coups . Selon la qualité du combo avec lequel nous vaincrons un ennemi, cela libèrera une nourriture de qualité supérieure ou inférieure, et c'est l'élément le plus original du jeu, car lorsque nous aurons fini avec le chef de fin de phase correspondant, nous entrerons dans un écran où Gourmet nous demandera deux de la nourriture recueillie pour préparer un plat qui nous restituera des forces perdues, en gardant à l'esprit que chacun des trois caractères a une nourriture préférée, qui est celle qui vivra le plus de vie.

La section technique est bien. Les sprites des différents personnages que l'on peut contrôler ont une très bonne taille et des animations plus que correctes, en plus d'un design ludique, surtout les garçons, alors que les ennemis qui viendront nous rencontrer sont très variés et nombreux, sans oublier de mentionner des boss finaux étranges et très originaux, qui, comme je l'ai déjà dit, semblent tirés de Gynoug. Les scénarios cyberpunk sont très bien réalisés et, bien qu'ils ne soient pas les meilleurs de la console, ils sont variés, détaillés et très bien définis. La musique n'est pas que c'est une merveille, mais elle remplit bien sa fonction de mise en scène et d'accompagnement tout au long de l'action, avec des effets sonores corrects et nombreux, parmi lesquels les cris des personnages se détachent.

au gameplay, il faut dire que les personnages bénéficient d'un contrôle de la mer simple et, bien qu'ils soient capables d'effectuer un large éventail de coups et de combos, tous ces mouvements sont très faciles à réaliser, auxquels nous devons ajouter une très bonne réponse aux commandes transmises via le pavé de contrôle. Le jeu a en même temps une extension très intéressante et une difficulté bien ajustée qui jette à peu de haut, sauf dans les têtes finales, en étant très dur.

A un certain moment dans le XXIe siècle, la métropole connue sous le nom de Zeus Heaven Magic City s'est miraculeusement remise des feux d'une troisième guerre nucléaire. Mais pour survivre dans cette ville d'énergie et de technologie, il fallait manger les protéines contenues dans les aliments. Finalement, l'organisation secrète du mal nommé Bath est arrivée au pouvoir sous le slogan "le pouvoir de notre protéine et tout". Bath est une force qui augmente chaque jour, créant chaque éruption de crime violent qui se produit dans toute la ville. Zeus était en danger de ruine parce que les forces de Bath gagnaient constamment des batailles. Cependant, les dirigeants de Zeus ont lancé un projet pour créer un guerrier parfait, le plus fort des plus forts. Enfin, trois êtres humains ont été transformés en robots de combat. Ils ont vu la lueur, mais c'était trop tard. Ces trois héros sauveront-ils Zeus à temps?

Ils devront le faire dans un certain nombre de phases variées dans lesquelles nous devons montrer nos capacités en combattant différents types de monstres. Comme dans tout jeu de ce style, nous avons toutes sortes d'objets qui nous aideront dans notre mission, en particulier la nourriture que les ennemis vont libérer, les éléments de récupération de la vie et un objet qui crée une sorte de clone du personnage que nous portons. cela va aussi attaquer les ennemis (et a aussi sa propre barre de vie, donc ça nous durera jusqu'à ce qu'ils le tuent ou jusqu'à ce que le niveau finisse).

En conclusion je dois dire que c'est un beat'em up très rare et étrange pour Super Nintendo, mais tout aussi agréable et très amusant, avec le rouleau original de collecte de nourriture pour la fin de chaque phase pour préparer quelques repas. Fortement recommandé .


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *